L'ONUCI remet des matériels de maintien de l'ordre à la police ivoirienne

12 août 2008

Le contingent turc de la police onusienne déployé au sein de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) vient de remettre à la police ivoirienne des matériels de maintien de l'ordre comprenant des tenues d'intervention rapide, des bottes, des casques, des menottes et des boucliers.

Le Commandant Huseyin Sari, a rappelé qu'à l'initiative du contingent turc, le directeur général adjoint de la police ivoirienne, Roger Godrin-Kouadio, a effectué en avril dernier une visite en Turquie en vue de participer à une formation en police technique et scientifique. C'est lors de cette visite que les deux polices ont décidé de renforcer leur collaboration par un appui à la police ivoirienne, a indiqué mardi l'ONUCI dans un communiqué.

Le ministre de l'Intérieur, Désiré Tagro, a remercié l'ONUCI au nom du gouvernement ivoirien, et a exhorté le directeur général de la police à continuer à satisfaire les préoccupations des populations ivoiriennes et promis que bon usage sera fait de ces dons. « Il faudra effectivement mettre les matériels au service de la population », a dit M. Tagro.

L'ONUCI a également annoncé mardi qu'un militaire ghanéen de la mission était décédé le 7 août à l'hôpital militaire d'Accra au Ghana où il avait été hospitalisé le 22 juillet, à la suite d'un accident de la circulation survenu la veille à Sikensi, à 50 km nord-ouest d'Abidjan.

Le sous-officier Wisdom Dogbevia, 42 ans, était arrivé en Côte d'Ivoire le 29 décembre 2007 et faisait partie de l'hôpital ghanéen de la force de l'ONUCI déployé à Bouaké, à 350 km au nord d'Abidjan. Il s'agit du 30ème militaire de l'ONUCI décédé depuis le déploiement de la Mission en avril 2004.

L'ONUCI a adressé ses sincères condoléances à la famille et au gouvernement du Ghana.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : L'ONUCI démantèle le dernier poste militaire sur la Ligne verte

La Mission des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a démantelé le dernier poste militaire d'observation sur la Ligne verte qui avait remplacé l'ancienne zone de confiance entre le sud du pays contrôlé par le gouvernement ivoirien et le nord qui reste en partie contrôlé par les anciens rebelles des Forces Nouvelles, a annoncé mercredi la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas.