Ban Ki-moon appelle la jeunesse à lutter contre le changement climatique

12 août 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi la jeunesse du monde entier à s'investir dans la lutte contre le changement climatique à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse.

« J'appelle les jeunes gens à travers le monde à employer leur énergie et leurs brillantes idées dans le but de façonner une planète plus sûre et plus durable », dit-il dans une déclaration.

« Même si la science du changement climatique est complexe, les faits sont simples : notre monde va être confronté à des problèmes [...] Laissé sans réponse, le changement climatique pourrait détruire les progrès réalisés pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement et pourrait aussi avoir de sérieuses implications pour la paix et la sécurité. A moins que nous ne changions de manière radicale la manière dont nous vivons, le monde pourrait être devenu un endroit plutôt inhospitalier quand la jeunesse de 2008 aura atteint mon âge », ajoute-t-il.

Le thème de la Journée internationale de la jeunesse cette année est « Jeunesse et changement climatique : le temps de l'action ».

Le Secrétaire général note que dans de nombreux pays en développement, la jeunesse, et en particulier les filles et jeunes femmes, sont souvent responsables des tâches agricoles, de la collecte de l'eau et du bois de chauffage. « Ces tâches seront rendues plus difficiles et prendront plus de temps au détriment de l'éducation et des activités productives à mesure que le changement climatique affecte l'accès à l'eau, la productivité agricole et la survie des écosystèmes », souligne Ban Ki-moon.

Selon lui, les jeunes sont les mieux placés pour adopter de nouveaux modes de vie plus respectueux de l'environnement. « La jeunesse devrait donc se voir offrir la possibilité de prendre une part active dans le processus de décision aux niveaux local, national et mondial », dit-il.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les populations autochtones menacées par le changement climatique, selon la FAO

Les conditions climatiques plus rigoureuses et l'accès limité aux ressources de base, notamment la terre, risquent de mettre en péril la vie et les moyens d'existence de plusieurs groupes de populations autochtones qui détiennent pourtant la clé de notre survie à long terme, souligne la l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à l'occasion de la Journée internationale des populations autochtones, célébrée chaque année le 9 août.