RD Congo : le PNUD soutient la lutte contre la marginalisation des albinos

8 août 2008

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé vendredi en République démocratique du Congo (RDC) un atelier pour promouvoir une assistance particulière aux albinos, exposés à des discriminations.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé vendredi en République démocratique du Congo (RDC) un atelier pour promouvoir une assistance particulière aux albinos, exposés à des discriminations.

Les albinos souffrent en général d'exclusion, de discrimination et de marginalisation au sein des communautés dans lesquelles ils vivent, affirme un communiqué du PNUD.

« Cette marginalisation se manifeste dans plusieurs secteurs de la vie publique. Ils ont par exemple de la peine à trouver un emploi, à accéder aux soins de santé appropriés, au mariage, à la scolarisation. Les enfants albinos ne se sentent pas aimés par leurs parents, frères et sœurs. Les femmes albinos font l'objet de discrimination de la part des autres femmes. Les femmes qui donnent naissance à un albinos sont souvent sujettes à des railleries et un rejet », selon l'agence.

Le PNUD a donc lancé un « atelier d'échanges d'expériences et d'identification des priorités des personnes albinos de la Province orientale », à Kisangani. Ce forum regroupe trois cents participants dont 250 albinos venues de toute la province. Deux délégués de Kinshasa participent également aux assises qui visent à créer un cadre permanent d'échanges et de concertation.

Selon une étude réalisée à Kisangani en 2007, auprès des parents et enseignants des enfants albinos, près de 47% des parents se sont sentis humiliés lors de la naissance de leurs enfants albinos.

Environ 67% des parents ont indiqué que les soins de santé spécifiques des enfants albinos coûtent cher. 50% des enseignants ont précisé que les enfants albinos présentent de sérieuses difficultés de vision. Cependant, 83% des parents ont confirmé que ces enfants réussissent à l'école comme tous les autres.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.