Iraq, Somalie et Myanmar au programme du Conseil de sécurité en août

4 août 2008
Le Conseil de sécurité de l'ONU.

L'Iraq, la Somalie, le Myanmar figureront parmi les questions qu'examineront en août les membres du Conseil, a déclaré lundi le président du Conseil de sécurité pour le mois d'août et représentant permanent de la Belgique, Jan Grauls.

M. Grauls, qui présentait le programme de travail mensuel du Conseil devant la presse au siège des Nations Unies, à New York, a indiqué que les membres du Conseil tiendront un débat sur la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI), le 6 août, avant de procéder au renouvellement de son mandat, pour une période d'un an.

Le Conseil devrait également proroger le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), le 27 août, et autoriser la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), le 19 août. Concernant la Somalie, M. Grauls a assuré que le Conseil de sécurité poursuivra ses discussions sur une éventuelle présence internationale dans ce pays.

En outre, le Conseiller spécial du Secrétaire général au Myanmar, Ibrahim Gambari, fera un exposé devant les membres du Conseil sur la situation dans le pays, après la visite qu'il y effectuera à la mi-août.

M. Grauls a aussi expliqué qu'à l'initiative de la Belgique, le Conseil tiendra un débat public sur ses méthodes de travail, le 27 août, pour évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des recommandations présentées dans la note établie à cet égard il y a deux ans.

Interrogé sur un examen éventuel de l'article 16 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI) concernant la mise en accusation du président du Soudan, Omar Al-Bashir, le président du Conseil de sécurité a indiqué qu'aucune initiative n'avait été prise et que les membres du Conseil n'avaient pas abordé cette question. De même, il a affirmé qu'aucune délégation n'avait pour l'instant soulevé la question de sanctions supplémentaires contre l'Iran.

Parmi les autres points à l'ordre du jour du Conseil de sécurité en août, M. Grauls a mentionné l'examen à mi-mandat de la Mission des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT), le débat mensuel du Conseil sur le Moyen-Orient et la situation au Burundi, à la demande du Département des opérations de maintien de la paix. Le Conseil pourrait aussi avoir une réunion sur la situation à la frontière entre Djibouti et l'Érythrée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.