Iraq : Ban Ki-moon juge nécessaire d'accélérer la recherche de solutions politiques

1 août 2008

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, juge nécessaire d'accélérer la recherche de solutions politiques en Irak, dans un rapport rendu public vendredi, alors que la situation en matière de sécurité a continué de s'améliorer partout dans le pays au cours des trois derniers mois.

« Grâce aux efforts politiques et militaires concertés déployés ces trois derniers mois, la situation en matière de sécurité a continué à s'améliorer partout en Iraq. Il faudra cependant affermir les progrès déjà réalisés par le biais d'un dialogue politique et d'une réconciliation nationale véritables. Il est essentiel de ne pas perdre de temps et l'Iraq ne peut plus se permettre des retards répétés dans la recherche de solutions politiques viables », dit-il dans ce rapport.

Il souhaite que « l'amélioration de la sécurité publique ne se fasse pas au détriment des libertés civiles ou de la protection des civils prévue par le droit international humanitaire. » Selon lui, « la situation des droits de l'Homme au sens large demeure également préoccupante en Iraq. Les enlèvements, suivis de demandes de rançon ou d'exécutions et les assassinats ciblés continuent. Les journalistes, les éducateurs, les médecins, les juges et les avocats demeurent les cibles privilégiées des milices armées et des gangs de criminels. La violence sexiste est également très préoccupante en Iraq. »

Selon lui, la priorité de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) est « la question des frontières internes en litige ». « La MANUI s'emploie scrupuleusement à s'acquitter de son mandat d'assistance dans ce domaine en vue de prévenir les conflits et de faciliter un dialogue politique constructif », affirme-t-il.

Il ajoute que la MANUI « continuera à aider la Haute Commission électorale à préparer la tenue d'élections aux conseils de gouvernorat qui soient jugées crédibles et régulières et qui soient acceptées par le peuple iraquien. Pour que des élections puissent avoir lieu en 2008, la loi électorale doit être passée avant la fin du mois de juillet ». Aussi il engage « les membres du Conseil des représentants à parvenir dès que possible à un accord sur le projet de loi. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : L'ONU fustige les attaques contre des civils à Bagdad et Kirkouk

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Staffan de Mistura, a fermement condamné lundi les attentats contre des civils en Iraq à Mada'in, Bagdad et Kirkouk, qui ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés.