L'ONU fait monter le thermostat pour économiser de l'énergie

1 août 2008

L'ONU a fait monter vendredi le thermostat de 22 à 25 degrés Celsius à son siège à New York dans le cadre d'une campagne baptisée 'Cool UN' et destinée à réduire sa consommation d'énergie et ses émissions de gaz à effet de serre.

L'ONU a fait monter vendredi le thermostat de 22 à 25 degrés Celsius à son siège à New York dans le cadre d'une campagne baptisée 'Cool UN' destinée à réduire sa consommation d'énergie et ses émissions de gaz à effet de serre.

Cette campagne encourage également un code vestimentaire plus décontracté, le port de la cravate étant facultatif. Donnant l'exemple, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé vendredi en chemise à manches courtes, sans cravate, ni veste. « Il ne s'agit pas seulement d'enlever les vestes et les cravates », a-t-il dit. Il a souligné que la campagne allait permettre d'économiser l'équivalent d'au moins 300 tonnes d'émissions de dioxyde de carbone et la somme de 100.000 dollars pour le mois d'août.

Le Secrétaire général avait indiqué mercredi qu'en fonction des résultats de cette expérimentation il comptait proposer de réduire le chauffage en hiver. « Nous avons réussi à faire de la question du changement climatique une des priorités internationales et cela veut dire que l'ONU doit agir elle-même. Nous devons montrer l'exemple. Si nous demandons aux autres d'agir, nous devons aussi le faire », avait dit Ban Ki-moon.

Le principal site de l'ONU à Bangkok s'est joint vendredi à l'initiative du siège de l'ONU à New York. Le Sous-secrétaire général de l'ONU et secrétaire exécutif de la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique (CESAP), Noeleen Heyzer, a décidé de faire monter le thermostat de 2 degrés Celsius dans les bureaux et d'encourager un code vestimentaire plus décontracté, a précisé la CESAP dans un communiqué.

A Bangkok, la CESAP souligne qu'elle a déjà pris un certain nombre de mesures pour réduire sa consommation d'énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Depuis 2002, en remplaçant les systèmes et appareils vieux et gourmands en énergie (transformateurs électriques, ascenseurs, climatiseurs, lampes et pompes), la CESAP a été en mesure de réduire sa consommation d'électricité de 16% annuellement.

Un projet pilote de panneaux solaires et de turbines actionnées par le vent a aussi été installé sur l'immeuble de service de la CESAP avec une capacité d'environ 10 kilowatts. La consommation d'eau a également été réduite de 30% annuellement depuis 2004 grâce au remplacement de tous les WC et à l'utilisation d'eau recyclée pour les principaux jardins.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

'Cool UN' : l'ONU réduit sa consommation d'air conditionné

A l'initiative du Secrétaire général Ban Ki-moon, l'ONU a décidé à partir de mercredi de monter le thermostat de 22 à 25 degrés Celsius dans ses bureaux à New York afin d'économiser de l'énergie et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.