Afrique de l'Ouest : les inondations menacent la sécurité alimentaire

31 juillet 2008

Les inondations causées par de fortes pluies en Afrique de l'Ouest menacent la sécurité alimentaire de la région déjà affaiblie par la montée du prix des aliments, a déclaré jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Les inondations causées par de fortes pluies en Afrique de l'Ouest menacent la sécurité alimentaire de la région déjà affaiblie par la montée du prix des aliments, a déclaré jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Plus de 50.000 personnes ont déjà été touchées par les inondations dans sept pays de l'Afrique de l'Ouest. En Mauritanie, par exemple, quelques 4.600 personnes ont été déplacées par la montée des eaux du fleuve Sénégal. Au Togo, 10.000 personnes ont été déplacées par des inondations et plusieurs ponts ont été rendus inutilisables, interrompant les liens commerciaux entre le Togo et le Burkina Faso. Au Mali, six personnes sont mortes à cause des inondations, a précisé OCHA dans un communiqué.

La région n'a pas encore récupéré des inondations dévastatrices des dernières années et les récentes inondations, associées aux prix élevés de l'alimentation, pourraient conduire des milliers de personnes à avoir besoin d'une assistance, a indiqué le chef d'OCHA en Afrique de l'Ouest, Hervé Ludovic de Lys. Il souligne que le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina-Faso, qui n'ont pas d'accès à la mer, sont les pays les plus touchés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le PAM étend ses opérations en Afrique de l'Ouest en réponse à la flambée des prix

Le Programme alimentaire mondial (PAM) élargit ses opérations en Afrique de l'Ouest pour nourrir 1,4 million de personnes supplémentaires frappées par la hausse des prix en Guinée, en Mauritanie, en Sierra Leone, au Liberia, au Burkina Faso et au Sénégal.