Ban Ki-moon condamne les attentats à la bombe en Inde

28 juillet 2008
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a fermement condamné la série d'attentats à la bombe qui a tué et blessé un grand nombre de civils dans deux villes en Inde ces derniers jours.

Environ 50 personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées à la suite de 17 explosions qui ont frappé samedi en l'espace d'une heure et demie des zones résidentielles, des marchés, des moyens de transport public et des hôpitaux dans la ville d'Ahmedabad. La veille, huit bombes avaient explosé à Bangalore, tuant deux personnes et faisant une douzaine de blessés. Une organisation dénommée Les Moudjahidins indiens a revendiqué les attentats affirmant vouloir venger les violences « antimusulmanes » qui ont frappé le Gujarat en 2002.

Le Secrétaire général “rappelle qu'aucune cause ni aucun grief ne peut justifier des actes terroristes de cette sorte et appelle à la mesure face à une telle provocation », précise un communiqué de sa porte-parole. Il « adresse sa compassion la plus profonde aux familles de ceux qui ont perdu la vie, aux blessés, et à la population et au gouvernement de l'Inde. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.