Haïti : les enfants restent victimes de violences et d'enlèvements

22 juillet 2008
Enfants haïtiens attendant devant un centre de distribution dans une petite ville près de Port-de-Paix, au nord d'Haïti.

En dépit d'une amélioration générale de la sécurité en Haïti, les enfants continuent d'être victimes de la violence armée, affirme mardi un rapport de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

« Les enlèvements d'enfants sont une source de préoccupation majeure. Les enfants représentent 35% des victimes d'enlèvement et l'on assiste à un accroissement du nombre de filles kidnappées », indique un rapport de la MINUSTAH qui examine la période de janvier à juillet 2008.

Depuis le début de l'année, 68 mineurs dont 28 filles ont été kidnappés, contre 80 dont 41 filles en 2007.

Parmi ces enfants, deux ont été tués par leurs ravisseurs : un bébé de six mois enlevé le 27 janvier à Archaie et tué le 3 février, et un garçon de 16 ans kidnappé à la sortie de l'école à Port-au-Prince, torturé et tué malgré le paiement d'une rançon.

A l'inverse, des mineurs ont été arrêtés pour participation à des kidnappings. Ainsi, un garçon de 15 ans a été arrêté pour l'enlèvement, le viol et le meurtre d'une femme de 20 ans, Farah Natacha Kerby Dessources – une affaire qui a mobilisé l'opinion, rapporte la Mission des Nations Unies.

La MINUSTAH se dit aussi préoccupée par la participation ou l'implication d'enfants lors des émeutes contre l'augmentation du prix de la nourriture au mois d'avril, calculant que 30% des participants étaient des mineurs.

Certains ont été blessés, et près de 45 mineurs ont été arrêtés et détenus illégalement à cette occasion.

Enfin, la MINUSTAH cite les rapports d'organisations non gouvernementales « crédibles » qui dénonce un accroissement du trafic d'enfants vers la République dominicaine voisine, où ils sont exploités sexuellement ou contraints au travail forcé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.