Crises humanitaires: 3,4 milliards de dollars encore nécessaires pour 2008

16 juillet 2008

Six mois après le lancement de l'Appel humanitaire pour 2008, les Nations Unies et plus de 200 organisations non gouvernementales (ONG) ont encore besoin de 3,4 milliards de dollars pour faire face aux principales crises humanitaires.

Jusqu'à présent, l'Appel a été financé à hauteur de 2,9 milliards de dollars, soit 46% de l'argent réclamé, affirme le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un communiqué publié mercredi.

Entre-temps, le Programme alimentaire mondial (PAM) a dû réviser son appel en raison de l'augmentation du prix des produits alimentaires, le portant de 1,9 milliard de dollars à 2,6 milliards de dollars. Le besoin d'argent pour les produits non alimentaires s'est aussi accru, précise OCHA.

Au 30 juin, le Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) des Nations Unies a débloqué 165,4 millions de dollars pour six appels d'urgence. L'ONU a aussi débloqué 119 millions de dollars pour les crises chroniques.

Le CERF est un fonds de l'ONU alimenté par avance par les Etats Membres afin d'éviter les délais inévitables lors d'un appel à contribution. Cette année, les principaux bénéficiaires ont été la République démocratique du Congo (RDC), le Myanmar, l'Afrique de l'Ouest, le Soudan et l'Afghanistan.

OCHA met l'accent sur plusieurs crises qui ont connu une aggravation significative cette année, à savoir le Tchad, Gaza, la Somalie et la Corne de l'Afrique et enfin le Zimbabwe.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.