Somalie : le représentant de l'ONU salue des progrès après l'accord de Djibouti

16 juillet 2008
Le représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah.

Le Représentant spécial des Nations Unies pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a félicité mercredi les parties somaliennes en conflit pour les progrès réalisés après l'accord de trêve signé le 9 juin à Djibouti.

« Les progrès réalisés jusqu'à maintenant sont encourageants », a déclaré dans un communiqué M. Ould-Abdallah, qui a mené les dix jours de pourparlers ayant abouti à l'accord de Djibouti. « Il y a un mois, les dirigeants somaliens de diverses origines ont fait une avancée courageuse pour restaurer la dignité de leur pays blessé », a-t-il ajouté.

L'accord de trêve signé sous les auspices des Nations Unies par le gouvernement fédéral de Transition somalien et l'Alliance pour la re-libération de la Somalie prévoit la cessation des hostilités pour une période de trois mois assorti d'une possibilité d'un retrait éthiopien d'ici quatre mois.

« La période depuis la signature de l'accord a permis [...] de donner à tous ceux encore mal à l'aise avec l'idée d'une renaissance de la Somalie le temps de s'adapter », a souligné le Représentant spécial de l'ONU. Il a précisé que le Conseil de sécurité se réunirait bientôt pour discuter de la Somalie et a souhaité qu'une délégation conjointe somalienne se rende devant le Conseil de sécurité et rencontre la Jaliyadda (diaspora) aux Etats-Unis et dans d'autres pays.

“Après 18 ans de confrontation armée qui a évolué d'une lutte politique à un conflit entre tribus, il y a désormais un espoir de voir la naissance d'une nouvelle ère”, a ajouté M. Ould-Abdallah. Il a condamné le « meurtre inutile de Somaliens innocents », citant l'assassinat récent du chef du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Mogadiscio et de plusieurs conducteurs employés par le Programme alimentaire mondial (PAM).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.