Afghanistan : l'ONU condamne un attentat suicide contre un marché

14 juillet 2008

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a fermement condamné un attentat suicide à la bombe qui a frappé un marché dans la province méridionale d'Uruzgan, en Afghanistan, causant la mort d'au moins 24 civils et policiers.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a fermement condamné un attentat suicide à la bombe qui a frappé un marché dans la province méridionale d'Uruzgan, en Afghanistan, causant la mort d'au moins 24 civils et policiers.

“Viser des civils qui faisaient leurs courses montre un manque de respect total à l'égard du caractère sacré de la vie de la part des auteurs de cette attaque”, a déclaré à des journalistes un responsable de la MANUA, Nilab Mobarez, à Kaboul.

L'attentat qui a eu lieu dimanche intervient environ une semaine après un autre attentat suicide le 7 juillet devant l'ambassade de l'Inde à Kaboul, qui a fait au moins 40 morts et plus de 100 blessés. Il intervient également après le récent assassinat d'un membre du Parlement originaire de la province méridionale de Kandahar.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon condamne un attentat suicide à Kaboul

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi « dans les termes les plus forts » l'attentat à la voiture piégée qui a fait au moins 40 morts, dont de nombreux civils, devant l'ambassade d'Inde à Kaboul.