FAO : l'Initiative contre la flambée des prix alimentaires couvre désormais 54 pays

9 juillet 2008

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a approuvé mercredi dans 48 pays des projets d'une valeur totale de 21 millions de dollars pour aider les petits agriculteurs et les familles vulnérables à atténuer les effets négatifs de la hausse des prix des denrées alimentaires et des semences, engrais et outils agricoles.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a approuvé mercredi dans 48 pays des projets d'une valeur totale de 21 millions de dollars pour aider les petits agriculteurs et les ménages vulnérables à atténuer les effets négatifs de la hausse des prix des denrées alimentaires et des semences, engrais et outils agricoles.

Ces projets permettront de livrer des semences, des engrais et des outils aux agriculteurs à partir du mois de juillet et pour une période d'un an. Financés par le Programme de coopération technique de la FAO, ces projets s'insèrent dans le cadre de l'Initiative contre la flambée des prix des denrées alimentaires, indique un communiqué.

Cela porte à 54 le nombre de pays couverts pour l'instant par l'Initiative de la FAO, six pays bénéficiant déjà de ce programme pour un montant total de près de 2,8 millions de dollars (Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Haïti, Mauritanie, Mozambique et Sénégal).

L'objectif immédiat est d'assurer le succès des prochaines campagnes agricoles, et à plus long terme de démontrer qu'en intensifiant les livraisons de semences et d'engrais notamment, les petits agriculteurs peuvent augmenter rapidement leur production.

La distribution aux petits agriculteurs de semences, d'engrais et d'outils est destinée à faire boule de neige: elle devrait encourager les bailleurs de fonds, les institutions de financement et les gouvernements nationaux à soutenir, sur une plus large échelle, ces livraisons, estiment les experts de la FAO.

Selon la FAO, les pays les plus éprouvés par la flambée des prix des denrées alimentaires (+ 52 % entre 2007 et 2008), plus particulièrement en Afrique, auront besoin au total d'au moins 1,7 milliard de dollars pour relancer leurs systèmes agricoles négligés durant plusieurs décennies. Et ce montant ne couvre que les mesures immédiates et à court terme pour 2008-2009.

Au cours de la période janvier 2007-avril 2008, les prix des engrais notamment ont augmenté à un rythme plus élevé que les prix des produits alimentaires.

Les noms des 48 nouveaux pays bénéficiaires de l'Initiative de la FAO sont les suivants : Afghanistan, Angola, Arménie, Bangladesh, Barbade, Belize, Bénin, Bhoutan, Burundi, Cambodge, Cameroun, Comores, Djibouti, Dominique, Erythrée, Grenade, Guinée, Guinée-Bissau, Guyane, Honduras, Jamaïque, Kenya, Kirghizistan, Lesotho, Madagascar, Mali, Mongolie, Nigéria, Népal, Nicaragua, Pakistan, Philippines, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République démocratique de Corée, Rwanda, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sierra Leone, Sri Lanka, Soudan, Suriname, Swaziland, Tchad, Timor-Leste, Togo, Yémen, Zambie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.