Madagascar: les victimes des catastrophes naturelles ont besoin d'une aide continue

9 juillet 2008
Une famille malgache cherchant à se protéger du cyclone Ivan en 2008.

Les populations affectées par les catastrophes naturelles à Madagascar ont besoin d'une aide continue afin de reconstruire leurs vies, a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général sur les droits de l'Homme des personnes déplacées dans leur propre pays, Walter Kälin, à l'issue d'un séjour à Madagascar.

« Les populations affectées par des catastrophes naturelles à Madagascar souffrent non seulement de la perte de leur logement, de leurs moyens de subsistance, mais les plus vulnérables risquent aussi d'être victimes d'actes de discrimination et d'exploitation », a dit M. Kälin dans un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) publié mercredi.

Il a rappelé qu' « en premier lieu, il incombe aux autorités nationales d'assister les populations affectées par les catastrophes naturelles, y compris les personnes déplacées, et de protéger leurs droits en tant que personnes humaines ».

Le Représentant de l'ONU s'est réjouit qu'une réforme des institutions chargées de la réponse d'urgence aux conséquences des catastrophes naturelles ait été mise en oeuvre par les autorités malgaches, en particulier la réorganisation du Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC).

Walter Kälin a recommandé que les capacités opérationnelles soient renforcées aux niveaux régional et local et a souligné l'importance particulière des efforts que doivent fournir les autorités locales pour identifier les plus vulnérables afin que leurs besoins spécifiques soient pris en compte lors d'une réponse d'urgence. Il a recommandé de prendre des mesures pour mieux protéger et assister les femmes chefs de famille, les personnes âgées sans appui familial, les filles qui risquent d'être livrées à la prostitution et les garçons risquant d'être exploités comme travailleurs.

Madagascar est confronté régulièrement aux conséquences des cyclones, des inondations et des sécheresses. L'île a été frappée en février 2008 par le cyclone Ivan et par des inondations en 2007 et 2008.

Walter Kälin a fait appel à la communauté internationale et aux bailleurs de fonds pour soutenir les autorités malgaches dans leurs efforts pour relancer les activités de réhabilitation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.