La Mission de l'ONU en Afghanistan continue son extension

2 juillet 2008

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a annoncé aujourd'hui qu'elle allait ouvrir un nouveau bureau à Tirin Kot, la capitale provinciale de l'Uruzgan qui se trouve dans le sud de l'Afghanistan.

« Ce nouveau bureau nous permettra d'appuyer directement la population d'Uruzgan, les organisations humanitaires ainsi que d'autres organisations de la société civile qui veulent fournir une aide plus importante en matière de développement dans cette importante province du sud de l'Afghanistan », a indiqué Kai Ede, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan.

Ces locaux aideront également les institutions du gouvernement local à renforcer la bonne gouvernance et l'état de droit, ainsi que le respect des droits de l'homme.

Ils permettront également à ces institutions de s'assurer que l'aide au développement atteint effectivement la population de la province, précise un communiqué publié aujourd'hui par la MINUA.

« Les défies rencontrés pour apporter une aide au développement dans cette province sont considérables, mais ils ne sont pas insurmontables », a ajouté Kai Ede. « Pour progresser, il faudra des efforts concertés et continus de la part du gouvernement central et provincial, mais également de la part de la communauté de donateurs ».

La MANUA dispose actuellement de 17 autres bureaux dans le pays, lesquels sont situés dans les provinces de Mazar-e-Sharif; Kunduz; Herat; Kandahar; Nangarhar; Bamyan; Kaboul; Gardez; Ghor; Kunar; Khost; Nimroz; Badghis; Maimana; Faizabad, Daikundi et Zaboul.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

John Holmes et Radhika Coomaraswamy en visite en Afghanistan

John Holmes, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, a entamé hier une visite de cinq tours en Afghanistan, un jour avant l'arrivée à l'invitation du gouvernement de Radhika Coomaraswamy, la Représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés.