Sommet africain : l'ONU demande une action concernant le Zimbabwe

30 juin 2008

Au Sommet de l'Union africaine qui s'est ouvert aujourd'hui en Egypte, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU a appelé à se tenir aux côtés du peuple du Zimbabwe, prévenant d'une crise « extrêmement grave ».

La situation au Zimbabwe « est la principale menace à la stabilité régionale de l'Afrique australe, non seulement en raison de ses terribles conséquences humanitaires et sécuritaires mais en raison du dangereux précédent politique qu'elle pose », a affirmé la Vice-Secrétaire générale Asha-Rose Migiro, au sommet de Charm el-Cheikh.

Cette dernière a regretté que le deuxième tour de l'élection présidentielle ait eu lieu vendredi dernier « en dépit des préoccupations soulevées par la communauté internationale, notamment le Conseil de sécurité, à suspendre le vote ».

La Vice-Secrétaire générale faisait référence à la décision de Robert Mugabe de procéder à un vote après une campagne visant les partisans de son adversaire, qui le devançait au premier tour de l'élection.

« Il s'agit d'un moment de vérité pour les dirigeants de la région », a-t-elle prévenu.

Le Secrétaire général a pour sa part rappelé hier qu'il regrettait la tenue des élections, après avoir prévenu que les conditions n'étaient pas en place pour garantir des élections libres et équitables, et après que les observateurs aient confirmé qu'il s'agit d'un « processus gravement irrégulier ».

« Le résultat ne reflète pas la volonté authentique du peuple du Zimbabwe et n'a pas conduit à un résultat légitime », a prévenu le Secrétaire général.

Ban Ki-moon a encouragé les efforts des deux parties à négocier une solution politique conduisant à mettre fin aux violences et aux intimidations.

Il a aussi soutenu les efforts de l'Union africaine et de la Communauté de développement de l'Afrique australe à promouvoir un accord acceptable pour le peuple du Zimbabwe.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Zimbabwe : Ban Ki-moon demande le report du deuxième tour des élections présidentielles

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a demandé cet après-midi aux autorités du Zimbabwe de ne pas procéder au deuxième tour des élections présidentielles qui doit normalement avoir lieu vendredi.