FAO : 6 milliards de dollars de dégâts dans le secteur agricole du Sichuan

30 juin 2008

Les dégâts provoqués par le récent séisme au secteur agricole dans la province chinoise du Sichuan seraient d'environ 6 milliards de dollars a annoncé aujourd'hui l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui estime qu'il faudra entre 3 et 5 cinq ans pour relancer l'agriculture dans cette région.

Une récente mission d'évaluation de la FAO dans cette province rapporte également que plus de 30 millions de ruraux ont pratiquement tout perdu. Des milliers d'hectares de terres cultivées ont été ravagés, des millions d'animaux ont péri, des silos à grains ont été dévastés et des machines agricoles, endommagées.

“Outre la tragédie humaine provoquée par la catastrophe – la perte d'un ou de plusieurs êtres chers d'une même famille – beaucoup de communautés rurales du Sichuan ont perdu leurs moyens de production agricole et leurs sources de revenus”, a indiqué Rajendra Aryal, le coordonnateur des opérations d'urgence de la FAO dans la région.

Une partie importante des cultures de blé n'a pu être récoltée du fait de la pénurie de main-d'œuvre, le séisme ayant fait un grand nombre de morts et de blessés parmi les paysans, rapporte un communiqué publié aujourd'hui par la FAO.

De plus, la majeure partie du blé récolté avant le tremblement de terre - environ 350.000 tonnes dans la préfecture de Mianyang (une des régions les plus durement frappées) – a été perdue lors de la destruction des silos à grains par les secousses telluriques.

La pénurie actuelle de pesticides et d'engrais hypothèque les chances d'une reprise rapide de la production agricole, selon la FAO.

En outre, des milliers de serres se sont écroulées pendant le séisme, entraînant de lourdes pertes pour la production maraîchère. Les principales zones agricoles de la province, qui produisent jusqu'à 20% des semences de riz de la Chine, ont été sévèrement touchées sur plus de 20.000 hectares.

Beaucoup de rizières se sont asséchées et les systèmes d'irrigation ont souffert du fait des bouleversements géophysiques provoqués par le tremblement de terre.

Dans certains villages, jusqu'à 70 pour cent des rizières ont été endommagées. La prochaine récolte pourrait enregistrer une chute de l'ordre de 10 à 50 pour cent du fait à la fois des semis tardifs, de la menace des insectes nuisibles et des pénuries d'eau.

Par ailleurs, plus de 3 millions de porcins ont péri durant le séisme, certains villages ayant perdu jusqu'à 70 pour cent du cheptel.

Dans l'ensemble, les pertes d'animaux sont estimées à quelque 2 milliards de dollars.

“Principal défi pour les six prochains mois: il faudra remettre en état les champs dévastés et livrer d'urgence des engrais, des pesticides, des outils agricoles, des machines-outils et du bétail”, a indiqué Rajendra Aryal.

Pour la FAO, les efforts de relèvement à moyen et long terme doivent porter principalement sur la remise en état des réservoirs d'eau, des barrages et des abris pour animaux.

Ils doivent porter aussi sur la formation des agriculteurs en matière de cultures de rente et de préparation face aux catastrophes naturelles.

Il faudra également aider les bureaux agricoles des comtés de la province du Sichuan à remettre en état les infrastructures, les équipements, les services d'inspection et d'examen des semences, les silos et les services de vulgarisation agricole.

La FAO a également signalé que les autorités chinoises lui ont demandé de coordonner les efforts de relèvement agricole dans la province du Sichuan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Chine : L'ONU poursuit les secours humanitaires dans le Sichuan

Tandis que les efforts pour procéder au redressement à long terme de la province du Sichuan se mettent en place, les Nations Unies poursuivent leurs secours pour subvenir aux besoins immédiats des victimes du séisme qui a frappé la Chine le 12 mai.