HCR: 837 réfugiés rentrent au Laos dans des conditions troubles

27 juin 2008
Un garçon Lao Hmong dans un camp de réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a fait part aujourd'hui de son inquiétude suite au retour vers le Laos, le dimanche 22 juin dernier, de 837 Lao Hmong depuis la Thaïlande.

Cette opération est intervenue suite à une manifestation de plusieurs milliers de Lao Hmong qui s'étaient enfuis d'un camp géré par l'armée thaïlandaise.

« Le manque de transparence et l'absence d'une tierce partie pour gérer l'opération de retour rendent impossible la vérification de la nature volontaire du rapatriement », a indiqué Jennifer Pagonis, la porte-parole du HCR.

« Nous craignons également qu'en raison de la précipitation avec laquelle ce retour a été mené, de nombreuses familles n'aient été séparées en cours ».

Le HCR est particulièrement préoccupé par le sort d'un groupe de huit dirigeants et de leurs familles, soit 18 personnes au total, qui semblent avoir été renvoyées contre leur volonté dimanche matin, sans qu'il ait été établi si elles nécessitaient une protection internationale.

Ceci pourrait constituer une atteinte au principe de non refoulement, note un communiqué publié aujourd´hui par l'agence.

Pour les 819 personnes restantes qui ont été reconduites au Laos dimanche soir, le rapatriement semble également avoir été mis en place dans des conditions soulevant des interrogations quant à la nature réellement volontaire de leur choix.

Le HCR n'a jamais pu avoir accès au groupe d'environ 8.000 Lao Hmong qui se trouvent dans le camp de Ban Nam Khao, dans la province de Phetchabun, en Thaïlande.

Jennifer Pagonis a rappelé que l'agence a demandé depuis longtemps, et «avec insistance », qu'une évaluation en bonne et due forme soit conduite auprès de ce groupe de réfugiés afin d'identifier les personnes nécessitant une protection internationale.

« L'implication du HCR serait très utile pour gérer la situation des Lao Hmong, rétablir la confiance et garantir la transparence nécessaire à la recherche de solutions humanitaires pour les Lao Hmong », a-t-elle estimé, précisant que le HCR se tient prêt à aider les Gouvernements thaïlandais et lao sur cette question.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.