L'UNICEF dénonce les conditions de détention des enfants en Afghanistan

26 juin 2008

Les enfants détenus en Afghanistan continuent d'être victimes de mauvais traitements et du manque d'accès à des services de soins et à l'éducation, signale une nouvelle étude du Fonds des nations Unies pour l'enfance (UN ICEF) et de la Commission indépendante des droits de l'homme en Afghanistan.

« Une approche punitive de la justice juvénile semble toujours prédominer en Afghanistan », signale ainsi un communiqué diffusé par UNICEF.

L'étude, qui sera publiée demain, demande la pleine mise en œuvre du Code juvénile adopté par le gouvernement afghan en mars 2005. Ce texte contient des principes de base de justice juvénile tels qu'énoncés par la Convention relative aux droits de l'enfant.

« L'UNICEF demande fermement la mise en œuvre de mesures visant à prévenir et à réduire les détentions et les emprisonnements d'enfants, ainsi que la création de programmes de préventions impliquant les communautés et les enfants à risque », a signalé Catherine Mbengue, la représentante de l'UNICEF en Afghanistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.