Grands Lacs : Ban Ki-moon salue l'entrée en vigueur du Pacte sur la sécurité

24 juin 2008

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a salué l'entrée en vigueur, le 21 juin 2008, du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs.

« Aux termes de ce Pacte, les gouvernements de la région se sont engagés à s'attaquer aux causes sous-jacentes des conflits au cœur de l'Afrique et à répondre, au niveau régional, aux défis qui se posent en matière de sécurité, de gouvernance et de développement, ainsi que dans les domaines de l'humanitaire et du social », a expliqué le Secrétaire général dans un message transmis aujourd'hui par sa porte parole.

Il a estimé qu' « en accordant la priorité à la recherche de résultats sur le terrain, la Conférence envoie un signal fort à la communauté internationale quant à sa détermination à transformer en réalités concrètes les idées du Pacte »

Ban Ki-moon a également indiqué que les Nations Unies, qui ont aidé à faciliter le processus de la Conférence depuis de nombreuses années, « restent engagées à appuyer la mise en œuvre du Pacte ».

Le Pacte a été ratifié par 8 des 11 principaux pays de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), à savoir le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, la République centrafricaine, la République Démocratique du Congo (RDC), la République du Congo et la Tanzanie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Grands Lacs : la MONUC accompagne les efforts régionaux contre la violence sexuelle

Une Consultation Régionale de haut niveau sur «l'éradication de la violence sexuelle et l'élimination de l'impunité dans la Région des Grands Lacs» a débuté aujourd'hui à Goma, en République Démocratique du Congo (RDC).