Humanitaire : l'ONU demande une nouvelle fois des mesures d'urgence au Darfour

23 juin 2008

À l'approche de la période de pénurie alimentaire qui précède les récoltes au Darfour, huit agences de l'ONU ont demandé des actions urgentes afin d'améliorer une situation qui devient de plus en plus précaire.

« Il y a encore une fenêtre d'opportunité ouverte pour protéger la population du Darfour des pires effets de la saison creuse de cette année, mais elle se ferme rapidement.», ont averti les agences humanitaires de l'ONU dans un communiqué conjoint publié hier.

L'augmentation du nombre de détournement de véhicules humanitaires dans la région a gravement retardé la livraison de l'aide et a entrainé une réduction de plus de 40% des rations alimentaires quotidiennes distribuées depuis le mois de mai.

Au moins 2,7 millions de personnes seront touchées par cette réduction pendant les deux prochains mois au moins.

Les agences signalent également que la récolte en céréales a été mauvaise en 2007 et que la situation est particulièrement préoccupante dans le sud du Darfour où la récolte a été déficitaire.

En outre, l'impact de maladies comme la diarrhée et les infections respiratoires aigues risque d'être encore plus grave si la population est déjà affaiblie par un manque de nourriture.

Face à cette situation, les agences humanitaires de l'ONU ont exhorté le gouvernement du Soudan à mettre en œuvre son engagement d'escorter les convois de vivres le long des principales routes du Darfour et de leur permettre de se rendre dans la province quotidiennement afin de rétablir le niveau normal des rations alimentaires.

Elles ont également engagé les groupes armés à cesser d'attaquer les travailleurs humanitaires et de détourner leurs véhicules.

Depuis le début de l'année, 160 véhicules humanitaires ont été détourné et huit travailleurs tués.

L'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) a d'ailleurs signalé que deux camions du Programme alimentaire mondial (PAM) ont été détournés hier par 11 hommes armés.

Une patrouille de la MINUAD a néanmoins pu sauver les conducteurs des camions, a rapporté la porte parole du Secrétaire général pendant son point de presse quotidien.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : le PAM réduit son transport aérien faute de financement

Près de 14.000 agents humanitaires verront leurs capacités de transport réduites au Darfour du fait d'un manque de financement du service aérien humanitaire, annonce aujourd'hui le PAM.