Darfour: un employé de l'ONU enlevé et battu

18 juin 2008

Ce matin, un employé de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) a été enlevé, dévalisé et battu par des membres armés d'une milice arabe.

L'employé a été enlevé alors qu'il se trouvait à environ 10 mètres de la base militaire de la MINUAD à El Geneina.

La milice s'est approchée en un convoi de 1.000 hommes à chameau, à cheval et en véhicule 4x4. Elle était sur le chemin du siège des Forces armées soudanaises, a précisé un communiqué publié aujourd'hui par la MINUAD.

Avant d'être enlevé, l'homme a été frappé à de nombreuses reprises avec des crosses de fusils, alors que les trois collègues avec qui il se trouvait étaient menacés par des armes à feu.

L'employé a été relâché suite à une intervention de la Sécurité nationale soudanaise. Il se trouve dans un état stable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : la MINUAD objet d'une embuscade sur la route d'El Geneina

L'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) a signalé qu'un bataillon nigérien est tombé dans une embuscade, hier après-midi, le long de la route qui mène à l'aéroport d'El Geneina au Darfour.