Ban Ki-moon: La paix est possible

13 juin 2008

À cent jours de la célébration de la Journée internationale de la paix, le Secrétaire général a engagé gouvernements, communautés et individus à travailler collectivement pour réaliser la paix dans le monde.

« Cette année, 27 millions d'enfants qui se trouvent dans des zones de conflit ne sont pas scolarisés. Plus de 25 millions de personnes sont déplacées. Des dizaines de milliers de femmes sont victimes de violences sexuelles, » a rappelé Ban Ki-moon.

« Mais », a-t-il poursuivi, « il existe des endroits où la paix a été restaurée. Et cela s'est souvent fait grâce à l'aide des Nations Unies».

Le Secrétaire général a notamment évoqué l'évolution de la situation en Sierra Leone et au Népal, où des élections démocratiques ont récemment eues lieu, ainsi que dans le Sud Soudan, où des centaines de milliers d'enfants ont pu reprendre le chemin de l'école suite à l'Accord de paix global de 2005.

« Ces expériences démontrent qu'une paix réelle est possible si nous travaillons collectivement pour l'obtenir», a-t-il indiqué. « Le 21 septembre, envoyons un signal concret qui illustre de notre désir universel de réaliser la paix ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.