Kosovo : Le Secrétaire général souhaite reconfigurer la Mission

12 juin 2008

Le Secrétaire général a informé aujourd’hui les présidents serbe et kosovar de son intention de reconfigurer la présence civile des Nations Unies au Kosovo.

Ban Ki-moon avait précédemment fait circuler son rapport sur la reconfiguration de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) auprès des membres du Conseil de sécurité, a rapporté aujourd’hui sa porte-parole lors de son point de presse.

Il a également signalé son intention de nommer un nouveau Représentant spécial pour le Kosovo dans le cadre de cette reconfiguration, alors que le Kosovo a proclamé son indépendance le 17 février 2008.

Le rapport du Secrétaire général précise que la structure et le profil de la MINUK se verra modifié afin de permettre à l’Union européenne d’avoir un rôle opérationnel plus étendu dans le domaine de l’Etat de droit, le tout sous la supervision d’un organisme des Nations Unies dirigé par le Représentant spécial.

Ceci se fera conformément à la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité.

Les lettres que le Secrétaire général a adressées aux présidents Boris Tadic et Fatmir Sejdiu confirment la position de neutralité que l’ONU a adoptée au sujet du statut du Kosovo.

Elles font également part de l’engagement de l’ONU à entamer le dialogue avec Belgrade dans six domaines clés, à savoir la police, la justice, la gestion des frontières, le patrimoine serbe, le transport, les infrastructures et les douanes.

Le Conseil de sécurité devrait examiner le rapport de Ban Ki-moon dans un avenir proche.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.