Ban Ki-moon ouvre une médiation de haut-niveau entre le Gabon et la Guinée Equatoriale

11 juin 2008

Le Secrétaire général a inauguré aujourd’hui une réunion de haut-niveau entre le Gabon et la Guinée Equatoriale, organisée pour lancer la prochaine phase d’un processus de médiation tendant à résoudre un différend frontalier entre les deux pays.

Lors de son allocution, le Secrétaire général a félicité les deux parties pour leur engagement persistant à trouver une solution pacifique à leur différend et les a assurées du soutien des Nations Unies ainsi que de son engagement personnel afin de les assister dans ce processus.

Ban Ki-moon a pris la parole ce matin devant le président du Gabon Omar Bongo et le président de la Guinée équatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasago.

La réunion d’aujourd’hui est consacrée à l’adoption d’un cadre formel pour la prochaine phase du processus de médiation, indique un message transmis par la porte-parole du Secrétaire général.

Ban Ki-moon a recommandé aux parties “d’adopter une politique d’ouverture” dans sa communication avec la meditation des Nations Unies et “d’éviter des récriminations mutuelles de quelque sorte que ce soit”.

Selon la presse, la Guinée équatoriale et le Gabon se disputent la souveraineté de l’île de Mbanié où se trouveraient des gisements de pétrole. En 2004, les deux pays s’étaient accordés pour exploiter cette ressource conjointement tout en œuvrant pour résoudre leur différend.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.