Somalie : 22 véhicules humanitaires détournés depuis janvier 2008

9 juin 2008

La situation sécuritaire demeure précaire dans de nombreuses régions de la Somalie, notamment dans le sud, signale aujourd'hui le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) qui déplore l'accroissement des attaques contre le personnel d'assistance.

La situation sécuritaire demeure précaire dans de nombreuses régions de la Somalie, notamment dans le sud, signale aujourd'hui le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) qui déplore l'accroissement des attaques contre le personnel d'assistance.

Le nombre de détournements de véhicules humanitaires le long de la route qui relie Afgooye et Mogadiscio est en hausse, entravant ainsi l'acheminement de l'aide humanitaire aux 300.000 personnes déplacées qui ont fui les violences dans la capitale somalienne. Depuis le début de l'année, 22 véhicules humanitaires ont été détournés en Somalie, a rapporté aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général Michèle Montas.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a, quant à lui, réussi à affréter six navires afin de transporter 40.000 tonnes de vivres depuis le port kényan de Monbasa à Mogadiscio.

Le PAM a cependant signalé que la mission navale néerlandaise qui escorte les navires le long des côtes somaliennes, où opèrent de nombreux pirates, doit prendre fin le 22 juin.

Le PAM recherche de toute urgence d'autres navires capables de fournir une escorte similaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité autorise l'intervention d'Etats tiers contre la piraterie en Somalie

Le Conseil de sécurité a autorisé hier certains Etats approuvés par le gouvernement somalien à entrer dans les eaux territoriales du pays afin de réprimer les actes de piraterie et les vols à main armée en mer.