PNUE : La neutralité climatique est plus facile qu'on ne le pense

5 juin 2008

L'adoption d'un style de vie respectueux du climat ne requiert ni changements radicaux ni gros sacrifices, affirme l'agence des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement qui est célébrée aujourd'hui.

L'adoption d'un style de vie respectueux du climat ne requiert ni changements radicaux ni gros sacrifices, affirme l’agence des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) à l’occasion de la Journée mondiale de l'environnement qui est célébrée aujourd’hui.

« Les émissions de gaz à effet de serre augmentent a travers le monde, la croissance la plus importante étant dans le domaine du transport, notamment l'aviation. Pourtant, il existe d'innombrables options politiques, technologiques et de gestion pour changer cette trajectoire à travers des choix plus intelligents par les gouvernements, les industries et la population mondiale, " a affirmé Achim Steiner sous-secrétaire général de l'ONU et directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

Dans deux rapports publiés dans le cadre de cette Journée qui a pour thème cette année "CO2 Non à la dépendance! Pour une économie à faible émissions de carbone," le PNUE met en avant une série de mesures simples et efficaces capables de réduire 38 kg à 14 kg les émissions quotidiennes des Australasiens, des Européens et des Nord-Américains – actuellement les premiers contributeurs au réchauffement climatique.

Ainsi, l’utilisation d’un réveil à ressort plutôt qu'un appareil électrique pourrait éviter l'émission de 48 g de CO2 par jour, tandis que faire sécher ses vêtements sur une corde à linge, plutôt que dans un séchoir électrique, engendrerait une économie de 2,3 kg de CO2.

Le PNUE note que le ménage moyen d'un pays comme le Royaume-Uni serait en mesure d'économiser près de deux tonnes de CO2 annuellement en améliorant l'isolation de sa maison, ainsi que son système de chauffage et d'éclairage.

L’utilisation des transports en commun, d’ampoules électriques à faible consommation ou d’un pommeau de douche à faible débit sont d’autres exemples à suivre.

« Ces choix individuels sont à petite échelle, mais multipliés par 6,7 milliards de personnes, ils donnent au public le pouvoir de changer l'avenir, le pouvoir de pousser personnellement et collectivement l'économie à moins dépendre du CO2, » signale Achim Steiner.

Relevant que les secteurs du tourisme et du transport posent un défi croissant aux efforts de réduction de l’empreinte carbonique de la planète, le PNUE avance que si tous les passagers aériens voyageaient avec moins de 20 kg de bagages, cela réduirait les émissions mondiales de gaz à effet de serre de deux millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) chaque année.

Le PNUE prône également la limitation de vols avec escale, un meilleur taux d’occupation des avions et l’utilisation d’appareils modernes qui consomment jusqu'à 30% moins de carburant par passager-kilomètre que leurs prédécesseurs.

« Le temps n’est plus aux excuses. Chacun de nous doit prendre des mesures pour faire une différence. Si nous agissons tous maintenant, notre action collective se fera sentir d’une manière importante, » a indiqué le Secrétaire général pour marquer cette Journée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Environnement : CN Net, une nouvelle initiative mondiale pour réduire les émissions de carbone

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a lancé aujourd'hui avec le Groupe de la gestion de l'environnement des Nations Unies le Réseau pour un climat neutre, dit `CN Net´, un réseau d'échange d'informations mondial qui cherche à réunir tous ceux qui s'engagent à réduire de façon significatives les émissions de carbone.