RDC: l'ancien vice-président arrêté en Belgique

27 mai 2008

Les autorités belges ont procédé, ce weekend, à l'arrestation de Jean-Pierre Bemba Gombo, un ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), suite à un mandat d'arrêt délivré sous scellés par la Cour pénale internationale (CPI) le 23 mai 2008.

La CPI a indiqué dans un communiqué que Bemba, qui était président et commandant en chef du Mouvement de Libération du Congo (MLC), est accusé de quatre chefs de crime de guerre et de deux chefs de crime contre l'humanité pour des actes perpétrés en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003.

Selon la CPI, sous la direction de Bemba, les forces du MLC ont mené une attaque systématique ou généralisée contre la population civile et ont commis des viols, des actes de torture, des atteintes à la dignité de la personne et des pillages, a rapporté aujourd'hui la Porte Parole du Secrétaire général.

Jean-Pierre Bemba Gombo est la première personne à faire l'objet d'un mandat d'arrêt dans le cadre de la situation en République Centrafricaine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.