L'ECOSOC adopte plan d'action pour répondre à la crise alimentaire

23 mai 2008

A l’issue de son débat de trois jours sur la crise alimentaire, qui s’est conclu hier, le Conseil économique et social (ECOSOC) a mis sur pied un plan d’action en 15 points pour répondre à la crise.

« Il faut transformer une situation menaçante en une renaissance de l’agriculture, » a souligné le président de l’ECOSOC, Léo Mérorès, dans un communiqué.

Dans son résumé présidentiel (E/2008/66), M. Mérorès s’interroge sur les subventions agricoles déboursées dans les pays riches et cite la nécessité de créer des systèmes de financement compensatoire. Il souligne aussi l’importance de l’assistance sud-sud.

Il y estime, également, que la récente tendance à la baisse en matière d’appui à l’agriculture devrait être renversée par l’apport d’un plus grand nombre de semences de bonne qualité, de fertilisants, de systèmes d’irrigation, de transport et de stockage, ainsi qu’un meilleur mode de faire-valoir et d’organisation des agriculteurs défavorisés.

Le président de l’ECOSOC appelle aussi à la souplesse et à la volonté politique pour conclure les pourparlers de Doha sur les négociations commerciales. Ce dialogue abordera des questions liées aux subventions agricoles et aux tarifs des pays en voie de développement.

M. Mérorès demande également aux institutions de Bretton Woods d’envisager de fournir un appui financier aux pays à bas revenu qui affrontent une situation d’insécurité alimentaire, par l’intermédiaire, notamment, de mécanismes de financement compensatoire. Il exhorte aussi les donateurs à honorer leurs engagements en matière d’appui à l’assistance de secours alimentaire.

Le président de l’ECOSOC souligne également le rôle du dialogue et de la coopération régional pour répondre aux pénuries de vivres locales, et la nécessité d’élargir la coopération sud-sud.

Cette réunion spéciale de l’ECOSOC, qui s’est tenu du 20 au 22 mai au Siège de l’ONU, visait à faire le lien entre le récent débat de la Commission du développement durable et le sommet de haut niveau sur la crise alimentaire qui se déroulera à Rome dans quinze jours.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.