Golfe d'Aden : Le HCR appelle la communauté internationale à venir en aide aux réfugiés

20 mai 2008

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a exhorté, hier, la communauté internationale à venir en aide aux réfugiés qui font la traversé du Golfe d’Aden. António Guterres a également salué le gouvernement du Yémen pour les efforts que celui-ci déploie pour venir en aide aux personnes qui entreprennent la traversé dangereuse de ce golfe qui sépare la Somalie de l’Arabie.

M. Guterres intervenait à l’occasion de l’ouverture, au Yémen, de la conférence de Sana’a sur la protection des réfugiés et la migration internationale dans le Golfe d’Aden.

“J’engage tous les pays de la région et d’ailleurs qui en ont les capacités et les ressources, à appuyer pleinement les efforts du gouvernement du Yémen qui, pendant plus de 15 ans, a accueilli avec générosité de nombreux réfugiés somaliens, » a dit M.Guterres dans un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Estimant que le gouvernement yéménite a fait preuve de son engagement en répondant aux besoins des personnes présentent dans des mouvements migratoires, M. Guterres a averti que celui-ci ne pourrait continuer à intensifier son action pour répondre à ce défi seul. « La communauté internationale doit faire preuve d’une plus grande solidarité, » a-t-il estimé.

Le HCR rapporte que depuis le début de l’année, plus de 18.000 personnes ont déjà effectué la traversée périlleuse du golfe d'Aden à bord de bateaux de passeurs, soit le double par rapport à la même période l'année dernière. Plus de 400 d’entres elles ont trouvé la mort pendant le voyage cette année.

Selon Radhouane Nouicer, le directeur du bureau du HCR au Moyen Orient et en Afrique du Nord, la situation humanitaire des réfugiés et des migrants se détériore également du fait des préoccupations des pays voisins en matière de sécurité et de piraterie, ainsi que de trafic et de traite humaine.

La Conférence de Sana’a, qui est organisé par la HCR, vise à établir un mécanisme régional et un plan d’action à long terme sur la protection des réfugiés et les mouvements migratoires mixtes dans la région du Golfe d’Aden.

Elle rassemblera pendant deux jours de hauts fonctionnaires des gouvernements de Djibouti, d’Ethiopie, de Somalie, du Yémen ainsi que des pays du Conseil de coopération du Golfe. Des représentants de la société civile, d’organisations internationales ainsi que de l’Union africaine et la Commission européenne y participent également.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le HCR appelle à davantage d'aide internationale pour les réfugiés au Yémen

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, a lancé un appel à l'aide internationale au Yémen lors d'une visite officielle de cinq jours dans ce pays.