Tchad : la MINURCAT note une amélioration de la situation sécuritaire dans le sud

7 mai 2008

Le Sud du Tchad jouit d’un climat de sécurité relativement apaisé en dépit du flux de réfugiés dans cette région, a fait savoir la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), après la visite dans la région de hauts représentants du système des Nations Unies.

« Le Représentant spécial, Victor Angelo, s’est dit satisfait du travail des humanitaires ainsi que des autorités locales, et s’est réjoui que la situation sécuritaire soit sous contrôle dans cette région », indique un communiqué de la MINURCAT transmis aujourd’hui depuis N’Djamena.

Il a félicité les travailleurs humanitaires et les agences qui portent assistance aux réfugiés, dont le chiffre s’élevait à 296.579 au mois de janvier dernier, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

L’agence continue d’assurer la promotion pour l’intégration et pour l’autosuffisance du premier lot de réfugiés arrivés dans la région, et de faire face aux besoins urgents des nouveaux arrivés.

La MINURCAT a par ailleurs précisé que la plus grande menace pour les populations du Sud demeurait le banditisme, qui est essentiellement le fait des coupeurs de route.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.