Sierra Leone : le Conseil de sécurité réuni sur la question d'une nouvelle présence de l'ONU

7 mai 2008

Le Sous-Secrétaire général à l’état de droit et aux institutions chargées de la sécurité au Département des opérations de maintien de la paix, Dimtry Titov, a rappelé aujourd’hui devant le Conseil de sécurité les récentes propositions du Secrétaire général concernant la création d’une nouvelle présence de l’ONU en Sierra Leone en septembre prochain, après la fermeture du Bureau intégré des Nations Unies.

Dans son dernier rapport au Conseil de sécurité, Ban Ki-moon a en effet proposé d’ouvrir un Bureau d’appui intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix (BANUSIL), pour une période initiale d’un an, qui serait chargé des questions d’ordre politique et économique.

Le personnel de ce nouveau bureau devrait être capable d’appuyer effectivement le travail de la Commission de consolidation de la paix dans la mise en oeuvre du cadre de coopération pour la consolidation de la paix adopté par celle-ci le 12 décembre dernier (voir communiqué de l’ONU).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

« L’ONU devra maintenir son engagement envers la Sierra Leone », affirme Ban Ki-moon dans un rapport

Après avoir consulté divers organismes de l’ONU ainsi que le gouvernement de la Sierra-Leone, le Secrétaire général a proposé la création d’un Bureau d’appui intégré pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (BANUSIL) pour une période d’un an, afin de succéder à l’actuel Bureau intégré des Nations Unies (BINUSIL), dont le mandat s’achèvera le 30 septembre prochain.