Timor-Leste : l’ONU salue la fermeture d’un camp de réfugiés à Dili

30 avril 2008

Un camp de personnes déplacées à Dili, la capitale du Timor-Leste, a fermé hier, après le retour de 173 familles dans leurs maisons.

Le chef du bureau humanitaire des Nations Unies dans le pays, Pierre Bessuges, a estimé que la fermeture du camp était une étape significative dans les efforts visant à régler la question des personnes déplacées dans le pays depuis longtemps, a rapporté la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l’ONU, à New York.

« C’est un signe notable de ce que le pays se relève des violences qui ont déchiré la capitale en 2006, conduisant au déplacement de près de 100.000 personnes ».

L’ONU appelle la communauté internationale à poursuivre son assistance en contribuant à l’appel humanitaire lancé le mois dernier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.