FAO: il faut saisir l'opportunité de la crise alimentaire pour relancer l'agriculture

29 avril 2008

Le monde doit prendre des mesures immédiates face à l'urgence alimentaire mondiale, et profiter de cette opportunité pour dynamiser l'agriculture, affirme Jacques Diouf, le Directeur général de la FAO, dans un article publié aujourd'hui.

« S'il est vrai que la hausse des prix des denrées alimentaires aggrave l'insécurité alimentaire et crée des tensions sociales, cette situation d'urgence ne devrait pas faire perdre de vue les aspects à long terme de la crise », affirme Jacques Diouf dans `L'augmentation des prix alimentaires : menace ou opportunité ?´, un article publié aujourd'hui – en anglais - sur le site Internet de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Pour le Directeur de l'agence, il est nécessaire de mettre en place des programmes et des politiques de soutien aux millions de pauvres dont les moyens d'existence sont menacés. Mais il faut aussi aider les agriculteurs du monde entier à tirer profit de cette nouvelle situation, plaide-t-il.

Les petits exploitants agricoles doivent avoir accès aux ressources en eau et en terre ainsi qu'aux entrants – semences et engrais – pour augmenter leur production et répondre ainsi à la hausse des prix tout en améliorant leurs revenus et leurs moyens de subsistance.

« Lors de la hausse des prix des produits alimentaires dans les années 1970, beaucoup de gouvernements asiatiques décidèrent d'investir dans l'irrigation et la recherche agricole, ce qui entraîna une croissance rapide de la productivité agricole et sauva des millions de personnes de la faim et de la pauvreté », rappelle-t-il, avant de prôner une réponse similaire, notamment en Afrique subsaharienne.

Jacques Diouf souligne aussi l'urgence de résoudre le problème de l'irrigation, et des infrastructures essentielles comme le transport et la communication.

Les chefs d'État et de gouvernement examineront la question de la hausse des prix alimentaires lorsqu'ils se retrouveront à Rome, au siège de la FAO, du 3 au 5 juin prochain, à l'occasion de la `Conférence de haut niveau sur la sécurité alimentaire mondiale : les défis du changement climatique et des bionénergies´.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.