Afghanistan : la Mission condamne l'attentat meurtrier dans l'est du pays

29 avril 2008

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné l'attentat-suicide qui, ce matin, a fait plusieurs victimes, principalement des civils, dans le district de Khogiani, dans la province orientale de Nangarhar.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné l'attentat-suicide qui, ce matin, a fait plusieurs victimes, principalement des civils, dans le district de Khogiani, dans la province orientale de Nangarhar.

« Nous partageons l'indignation de tous les Afghans devant de telles attaques indiscriminées sur des personnes innocentes », indique le communiqué publié ce matin à Kaboul.

La Mission a envoyé ses condoléances aux familles et aux communautés de ceux qui ont été tués ou blessés.

A cette occasion, elle a aussi tenu à souligner que « les circonstances de cette attaque illustrent parfaitement les liens de partenariat qui existent entre les terroristes et les trafiquants de drogue ».

Selon la presse, l'attentat, qui aurait tué au moins 15 personnes, a eu lieu lors d'une réunion organisée dans le cadre de la lutte contre l'opium, dont le pays est le premier producteur mondial.

« L'opium est une source de revenus massifs pour les Taliban », avait déclaré en début d'année Antonio Maria Costa, le Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), en ajoutant que la production de 2007 avait dépassé la demande mondiale de 3.000 tonnes, ce qui signifie qu'il existe des stocks importants, qui ne se trouvent pas chez les cultivateurs (dépêche du 06.02.2008).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

ONUDC : pour agir contre le trafic de drogues en Afghanistan, il faut lutter contre la corruption

« Le gouvernement de l'Afghanistan doit faire davantage contre les plus grands trafiquants de drogue du pays et démanteler leurs réseaux criminels », a déclaré Christina Gynna Oguz, la représentante de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) en Afghanistan.