L'AIEA va enquêter sur la construction d'installations nucléaires en Syrie

25 avril 2008

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) annonce aujourd'hui qu'elle va enquêter, sur la base d'éléments fournis par les Etats-Unis, sur la véracité d'allégations concernant des installations nucléaires détruites par un raid israélien en Syrie.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) annonce aujourd'hui qu'elle va enquêter, sur la base d'éléments fournis par les Etats-Unis, sur la véracité d'allégations concernant des installations nucléaires détruites par un raid israélien en Syrie.

Israël a mené en septembre dernier un raid aérien en Syrie, visant à détruire un bâtiment dont l'usage était à l'époque resté inconnu, tant Israël que la Syrie s'étant abstenus de faire des déclarations à ce sujet.

Les Etats-Unis ont donné hier des informations à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) exposant qu'il s'agissait d'un réacteur nucléaire, a rapporté aujourd'hui la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

« Le réacteur n'était pas encore opérationnel et ne contenait pas encore de matériau nucléaire », selon ces informations.

« L'AIEA traitera cette question avec le sérieux qu'elle mérite et mènera une enquête », a précisé la porte-parole.

L'agence rappelle que la Syrie, aux termes des accords de sauvegarde qu'elle a signés, a l'obligation de prévenir de son intention de préparer et de construire toute installation nucléaire dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.