PAM : la hausse des prix alimentaires, véritable « tsunami silencieux »

22 avril 2008

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a qualifié l’augmentation des prix alimentaires, qui pourrait gravement toucher quelque 100 millions de personnes dans le monde, de « tsunami silencieux ».

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a qualifié l’augmentation des prix alimentaires, qui pourrait gravement toucher quelque 100 millions de personnes dans le monde, de « tsunami silencieux ».

« C’est le nouveau visage de la faim – des millions de personnes qui n’étaient pas dans la catégorie `urgence alimentaire´ il y a six mois y sont à présent. La réponse de la communauté internationale doit être à grande échelle, de haut niveau, et centrée sur des solutions d’urgence et de long-terme », a déclaré Josette Sheeran, la Directrice exécutive du PAM, selon un communiqué publié aujourd’hui à Rome.

Des analyses de l’agence, qui confirment des évaluations réalisées par la Banque mondiale, font état de 100 millions de personnes s’enfonçant dans la pauvreté en raison des prix alimentaires élevés.

Il s’agit du plus grand défi auquel le PAM doit faire face après 45 ans d’existence, a affirmé Josette Sheeran, pour qui, à l’instar du tsunami de 2004, la réponse doit être mondiale.

« Nous avons besoin du même type d’action et de générosité », a-t-elle affirmé, en rappelant qu’à l’époque 12 milliards de dollars avaient été donnés par la communauté des donateurs pour soutenir les efforts de relèvement du sud-est asiatique.

L’agence s’est déjà engagée dans des actions de court, moyen et long-terme pour amortir la crise alimentaire. Elle compte sur les partenariats avec les gouvernements, les organisations non-gouvernementales et d’autres institutions pour obtenir une action coordonnée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.