Côte d'Ivoire : le Secrétaire général souhaite que soit préservé l'esprit de réconciliation

16 avril 2008

Dans son dernier rapport au Conseil de sécurité sur la Côte d'Ivoire, le Secrétaire général se félicite du climat positif durable, de la reprise économique et des progrès réalisés dans le pays dans l'identification de la population et rappelle la détermination de l'ONU à soutenir sans réserve la mise en oeuvre de l'Accord de Ouagadougou.

« Je me félicite du consensus entre les parties ivoiriennes concernant la tenue des élections en 2008 », souligne Ban Ki-moon dans son rapport rendu public aujourd'hui, et qui couvre le premier trimestre de l'année.

Il a notamment salué le « partenariat durable » entre le président Laurent Gbagbo et le Premier ministre Guillaume Soro, qui a permis de réaliser des progrès réguliers.

« Les difficultés à venir mettront toutefois cette entente à rude épreuve. Les parties devraient faire tout leur possible pour préserver l'esprit de réconciliation, le dialogue continu et la volonté d'inclusion issus de l'Accord de Ouagadougou, afin que le processus de paix se poursuive », a cependant averti le Secrétaire général.

Ce dernier a ainsi énuméré les grands chantiers qui doivent continuer afin de résoudre la crise qui a secoué le pays, notamment l'opération d'identification de la population, la réinsertion des combattants, la réforme du secteur de la sécurité, le règlement des questions de propriété foncière et la protection des droits de l'homme.

Ban Ki-moon se rendra la semaine prochaine en Côte d'Ivoire dans le cadre de sa visite officielle en Afrique de l'Ouest.

Le président de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo, a pris la parole aujourd'hui devant le Conseil de sécurité lors d'une réunion au sommet sur la paix et la sécurité en Afrique (voir le communiqué de presse de l'ONU).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.