Le `Compte à rebours jusqu'en 2015´ se mobilise pour la santé maternelle et infantile

16 avril 2008

Les progrès sont trop lents en matière d'interventions essentielles de santé auprès des femmes et des enfants dans les pays où la mortalité maternelle et infantile est particulièrement élevée, affirme un rapport présenté aujourd'hui au Cap, en Afrique du Sud, par le `Compte à rebours jusqu'en 2015´.

Il s'agit d'une initiative des agences de l'ONU, des organisations non-gouvernementales, des universités et autres institutions qui vise à promouvoir les Objectifs du Millénaire pour le développement numéros 4 et 5.

« Des experts mondiaux de la santé, des décideurs politiques et des parlementaires sont réunis aujourd'hui au Cap afin de répondre au besoin urgent d'accélérer l'avancée vers la réduction de la mortalité maternelle, infantile et des nouveau-nés », indique un communiqué de l'UNICEF publié aujourd'hui au Cap.

Cette réunion précède une conférence de trois jours qui débutera demain également en Afrique du Sud pour discuter des résultats du rapport 2008 de `Compte à rebours jusqu'en 2015´ intitulé `Suivi des progrès dans le domaine de la survie de la mère, du nouveau-né et de l'enfant´.

Selon ce rapport, seulement quelques-uns des 68 pays en développement qui comptent pour 97% des décès maternels et infantiles dans le monde ont enregistré des progrès dans les soins de santé essentiels prodigués pour sauver des vies.

Plus de 10 millions de femmes et d'enfants meurent chaque année de causes qui pourraient être facilement évitées et traitées, dans la majorité des cas en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud.

Dans le but d'atteindre l esObjectifs du Millénaire pour le développement numéros 4 et 5, le `Compte à rebours jusqu'en 2015´ a identifié des opportunités qui permettraient de sauver des vies, dont la planification familiale, les soins spécialisées lors de la naissance, les traitements médicaux donnés aux enfants malades et la nutrition.

Malgré l'augmentation considérable de l'aide publique au développement – +64% de 2003 à 2006 – le secteur de la santé maternelle et infantile reste largement sous-financé, et ne représente que 3% du total de l'aide accordée par les donateurs.

La conférence `Compte à rebours 2015´ aura lieu en conjonction avec la 118ème Assemblée de l'Union Interparlementaire (UIP) qui est organisée au Cap, en Afrique du Sud entre le 13-18 avril 2008.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.