Haïti : le Secrétaire général « indigné » par le meurtre d'un casque bleu

14 avril 2008

Le Secrétaire général a appris « avec indignation » le meurtre d'un membre nigérian de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) samedi dernier à Port-au-Prince et a réitéré son appel au calme.

Le Secrétaire général a appris « avec indignation » le meurtre d'un membre nigérian de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) samedi dernier à Port-au-Prince et a réitéré son appel au calme.

« Le Secrétaire général adresse ses condoléances les plus sincères à la famille du défunt, au contingent nigérian, ainsi qu'au Gouvernement du Nigéria », indique un message transmis aujourd'hui par sa porte-parole.

Le casque bleu était en compagnie de trois autres membres de son contingent lorsqu'il a été tué samedi après-midi près du marché de la cathédrale, dans le quartier de Bel-Air (dépêche du 14.04.2008).

Ban Ki-moon, qui a exhorté tous les manifestants à s'abstenir de commettre des actes de violence, a souligné que la paix et la stabilité constituent « deux conditions essentielles » pour le développement économique et social, ainsi que pour promouvoir l'investissement et la création d'emplois, qui sont, en conjonction avec les mesures immédiates annoncées par les autorités haïtiennes, les meilleurs moyens de lutter, à terme, contre « la vie chère ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.