Haïti : la MINUSTAH condamne le meurtre d'un membre de son personnel

14 avril 2008

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a condamné le meurtre d'un membre de l'unité de police constituée du Nigéria, samedi dernier dans le quartier du Bel-Air, à Port-au-Prince.

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a condamné le meurtre d'un membre de l'unité de police constituée du Nigéria, samedi dernier dans le quartier du Bel-Air, à Port-au-Prince.

« La MINUSTAH ne saurait accepter que des membres de son personnel, qui sont en Haïti pour contribuer à la stabilisation du pays, soient l'objet d'attaques armées », indique un communiqué publié samedi à Port-au-Prince.

Le père de famille, âgé de 36 ans, était en compagnie de trois autres membres de son contingent lorsqu'il a été tué samedi après-midi près du marché de la cathédrale, dans le quartier de Bel-Air.

La MINUSTAH, qui a envoyé ses condoléances à la famille, a informé qu'une enquête avait été ouverte par la Direction Générale de la police judiciaire et qu'elle y collaborerait. Elle est déterminée à poursuivre les auteurs du crime « avec la plus grande détermination », indique le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.