Les progrès accomplis en Haïti restent fragiles, prévient Hédi Annabi

8 avril 2008

Si Haïti a fait des progrès significatifs dans les domaines politique, sécuritaire et institutionnel, ces avancées restent fragiles et susceptibles de brutalement disparaître, a prévenu aujourd'hui le Représentant spécial dans le pays, Hédi Annabi, lors d'un exposé au Conseil de sécurité.

« Ce dernier a fait part d'un accroissement des manifestations anti-gouvernementales, notamment en raison de l'augmentation du coût de la vie, citant la récente manifestation violente aux Cayes, la semaine dernière », a rappelé la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Le Représentant spécial a expliqué que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) avait renforcé sa collaboration avec les autorités haïtiennes, notamment le partage d'informations, pour lutter contre la criminalité et la violence.

Voir le compte-rendu approfondi de la séance dans le communiqué de l’ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.