Le Conseil de sécurité note les progrès considérables réalisés pour la création du Tribunal spécial pour le Liban

27 mars 2008

Après avoir écouté ce matin l'exposé du Secrétaire général adjoint de l'ONU pour les affaires juridiques, Nicolas Michel, les membres du Conseil de sécurité ont souligné les efforts réalisés par le Secrétaire général pour la création du Tribunal spécial pour le Liban.

« Les membres du Conseil de sécurité ont noté les progrès substantiels qui ont été faits, notamment la signature de l'accord de siège entre les Nations Unies et le Royaume des Pays-Bas, la nomination du procureur ainsi que celle du greffier du Tribunal spécial et la création d'un Comité de gestion », indique un communiqué de presse transmis aujourd'hui à New York.

Les membres du Conseil ont aussi salué les contributions et les promesses de contributions reçues, et ont exprimé leur soutien au Secrétaire général pour qu'il poursuive ses efforts afin d'obtenir des États Membres les fonds nécessaires.

Ils lui ont également réitéré leur encouragement à « prendre les dispositions et mesures nécessaires pour créer le Tribunal spécial dans les meilleurs délais », « agissant en coordination, s'il y a lieu, avec le gouvernement libanais », tel qu'ils l'avaient fait dans la résolution 1757 (2007).

Lors d'une conférence de presse aujourd'hui au siège de l'ONU, à New York, Nicolas Michel a précisé que les Nations Unies avaient recueilli 34,4 millions de dollars ainsi que des contributions à hauteur de 25,9 millions de dollars, ce qui porte le montant total du financement à plus de 60 millions de dollars.

Il a également indiqué que chaque État membre du Comité de gestion – Allemagne, Etats-Unis, France, Pays-Bas, Royaume-Uni – avait apporté une contribution substantielle, au moins supérieure à un million de dollars (voir communiqué de l'ONU).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.