Grèce/ex-République yougoslave de Macédoine : Nouvelles propositions sur la 'question du nom'

26 mars 2008

Matthew Nimetz, l'Envoyé personnel du Secrétaire général sur la « question du nom » qui divise la Grèce et l'ex-République yougoslave de Macédoine, a annoncé hier avoir fait de nouvelles propositions aux parties, lors de consultations avec les ambassadeurs des deux pays.

Matthew Nimetz a rappelé que cette question « importante pour les deux pays », entretenait un différend depuis maintenant près de 14 ans.

Il a annoncé avoir fait une nouvelle proposition, qui représentait une « concession » pour chaque partie, et qui s'appuyait sur les négociations précédentes.

Interrogé sur le temps imparti aux pays pour y répondre, il a souligné « ne pas croire aux délais fixes », espérant que les gouvernements respectifs répondraient favorablement à sa proposition, qu'il a qualifiée de « raisonnable et d'honorable ».

L'ex-République yougoslave de Macédoine [FYROM selon l'acronyme anglais] revendique le droit au nom de « République de Macédoine », à quoi s'oppose la Grèce. Les négociations en cours visent à trouver une solution dans la perspective d'une conférence de l'OTAN, le 4 avril prochain, qui doit se tenir à Bucarest, et où Athènes risque d'opposer son véto à l'entrée de l'ex-République yougoslave de Macédoine si elle modifie son nom sans son accord.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.