Conseil de sécurité : Ban Ki-moon appelle à préserver le processus politique au Moyen-Orient

25 mars 2008

Le Conseil de sécurité a tenu aujourd'hui sa réunion mensuelle sur le Moyen-Orient, en présence du Secrétaire général Ban Ki-moon, qui a rappelé l'importance du cadre des négociations pour la paix en dépit des violences sur le terrain.

Le Conseil de sécurité a tenu aujourd’hui sa réunion mensuelle sur le Moyen-Orient, en présence du Secrétaire général Ban Ki-moon, qui a rappelé l’importance du cadre des négociations pour la paix en dépit des violences sur le terrain.

« Malgré les nombreuses difficultés sur le terrain – difficultés qui doivent être résolues – je salue l’engagement du président Abbas et du Premier ministre Olmert envers le processus politique. Je suis personnellement et profondément engagé à soutenir ce processus par tous les moyens, et j’admire les deux leaders pour leur ténacité face à tant de scepticisme », a déclaré Ban Ki-moon devant le Conseil.

Ban Ki-moon a rappelé le cadre légal de ce processus : « la fin de l’occupation commencée en 1967, sur la base des principes de la Conférence de Madrid, du principe de la terre contre la paix, les résolutions 242, 338, 1397 et 1515 du Conseil de sécurité, ainsi que de l’Initiative arabe de paix ».

« Ce cadre conduira à la fin du conflit, à la création d’un Etat palestinien vivant aux côtés d’Israël dans la paix et la sécurité et à la paix dans la région » a estimé le Secrétaire général

Ban Ki-moon a assuré le Conseil que ses hauts conseillers et lui-même ne cesseraient de promouvoir cet agenda dans tous les forums possibles, notamment par le dialogue avec les parties et les pays de la région (voir le communiqué de presse de l’ONU pour un compte-rendu approfondi de la séance, et de l’exposé du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.