Confronté à la hausse des prix alimentaires, le PAM demande une aide additionnelle

24 mars 2008

Durement touché par la hausse des prix des denrées alimentaires et des carburants, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel d'urgence extraordinaire pour résoudre son problème de financement, qui s'élevait à 500 millions de dollars le 25 février dernier.

Durement touché par la hausse des prix des denrées alimentaires et des carburants, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel d'urgence extraordinaire pour résoudre son problème de financement, qui s'élevait à 500 millions de dollars le 25 février dernier.

« Le PAM a pris des mesures pour atténuer ces hausses, notamment en réalisant 80% de nos achats de nourriture – 612 millions de dollars – sur les marchés locaux et régionaux du monde en développement », a expliqué Josette Sheeran, la directrice exécutive de l'agence, dans une lettre envoyée le 20 mars dernier aux donateurs.

Malgré les efforts déployés par l'agence, le coût de ses achats de nourriture a augmenté de 55% depuis le mois de juin 2007. Le 25 février dernier, l'agence accusait un trou budgétaire de 500 millions de dollars, alors que l'augmentation des prix alimentaires a atteint 20% ces trois dernières semaines et ne montre pas de signe de ralentissement.

Le PAM est un programme uniquement financé par les donations. Son dernier programme de travail pour l'année 2008 a été fixé à 2,9 milliards de dollars par son conseil d'administration, constitué de 36 États Membres et de l'Union européenne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.