Le Conseil de sécurité réuni sur la question du contre-terrorisme

19 mars 2008

Le Conseil de sécurité a entendu aujourd'hui un exposé du chef de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme, Mike Smith, qui a insisté sur la nécessité de garantir que les pays aient la capacité et l'expertise pour mettre en œuvre les dispositions de la résolution 1373 adoptée après l'attaque du 11 septembre 2001.

Lors d'une séance publique du Conseil, Mike Smith a estimé que les dispositions de la résolution 1373, adoptée en 2001 deux semaines après les attaques contre les tours du World Trade Center, restaient toujours aussi pertinentes aujourd'hui (voir le compte-rendu approfondi de la séance dans le communiqué de l'ONU).

Toutefois, il a noté que des progrès considérables avaient été accomplis, la plupart des pays du monde ayant criminalisé le terrorisme. Les conventions et protocoles antiterrorisme ont bénéficié de nombreuses nouvelles ratifications, et le niveau d'échanges d'information et de coopération au niveau mondial est à ce jour sans précédent, a indiqué M. Smith.

La nécessité aujourd'hui n'est pas seulement de s'assurer que les pays comprennent la menace du terrorisme, mais plutôt de garantir qu'ils aient la capacité et l'expertise pour mettre en œuvre les dispositions de la résolution 1373, a-t-il fait valoir.

Mike Smith a conclu son intervention en estimant que les attentats d'Alger contre des locaux des Nations Unies rappelaient que, malgré les efforts positifs effectués collectivement, le terrorisme continuait à représenter une menace pour tous.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.