Louise Arbour appelle à la ratification de la Convention contre le racisme

18 mars 2008

A trois jours de la Journée mondiale contre la discrimination raciale, Louise Arbour, la Haut Commissaire aux droits de l'homme, a appelé les pays à signer la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale et à assurer la mise en oeuvre des dispositions légales pour défendre les victimes de cette forme d'intolérance.

A trois jours de la Journée mondiale contre la discrimination raciale, Louise Arbour, la Haut Commissaire aux droits de l'homme, a appelé les pays à signer la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale et à assurer la mise en oeuvre des dispositions légales pour défendre les victimes de cette forme d'intolérance.

« Le racisme est à la base de nombreux conflits, il oppose des risques à la paix et à la sécurité internationale », a déclaré Louise Arbour aujourd'hui devant un panel de haut niveau, selon un communiqué publié à Genève.

La Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale, qui est entrée en vigueur en 1969, a été ratifiée par 173 des 193 États Membres de l'ONU, mais beaucoup d'entre eux ont apporté des réserves.

La Haut Commissaire a donc appelé tous les pays à devenir parties au traité et à s'engager de manière constructive dans le processus de suivi de la conférence mondiale contre le racisme qui s'est tenue à Durban, en Afrique du Sud, en 2001.

Cette année, les thèmes de `dignité´ et de `justice´ sont au centre de la Journée mondiale contre le racisme, le 21 mars prochain.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.