PNUE : la fonte des glaciers s'est accélérée ces dernières années

17 mars 2008

Les derniers chiffres officiels font état d'une fonte record des glaciers ces dernières années, a annoncé aujourd'hui le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), qui a rappelé à cet égard l'importance de la prochaine Conférence mondiale sur le climat à Copenhague, au Danemark, en 2009.

Les derniers chiffres officiels font état d'une fonte record des glaciers ces dernières années, a annoncé aujourd'hui le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), qui a rappelé à cet égard l'importance de la prochaine Conférence mondiale sur le climat à Copenhague, au Danemark, en 2009.

« Des millions, si ce n'est des milliards de personnes dépendent directement ou indirectement de ces réservoirs d'eau naturelles pour l'eau potable, l'agriculture, l'industrie et la production d'énergie à certaines époques clés de l'année », a déclaré Achim Steiner, le directeur-exécutif du PNUE, selon un communiqué publié hier à Zürich.

Or, le taux de fonte ou de diminution de 30 glaciers de référence aurait plus que doublé entre les années 2004-2005 et 2005-2006, indique un rapport du Service de surveillance mondial des glaciers, un centre soutenu par le PNUE et basé à Zürich, en Suisse.

La diminution ou l'augmentation des glaciers s'exprimant en `équivalent eau´, les évaluations pour l'année 2006 indiquent une réduction d'1,4 mètre équivalent eau, alors que seulement 0,5 mètre équivalent eau aurait fondu en 2005.

Un des massifs glaciers les plus touchés est le Breidalblikkbrea, en Norvège, qui a perdu 2,9 mètres équivalent eau en 2006, contre 0,28 mètre équivalent eau en 2005.

Sur les 30 glaciers de référence, un seul – l'Echaurren Norte au Chili – a augmenté au cours de cette période.

Pour Achim Steiner, ces nouvelles informations viennent rappeler l'urgence de progresser dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Le test décisif aura lieu fin 2009 à la conférence sur le climat à Copenhague. Là, les gouvernements devront s'accorder sur une réduction cruciale des nouvelles émissions et sur un régime centré sur l'adaptation », a-t-il affirmé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.