Ouverture, à Athènes, de la Conférence internationale sur le retour des biens culturels à leur pays d'origine

17 mars 2008

Réunie aujourd'hui et demain à Athènes, en Grèce, la conférence internationale sur le retour des biens culturels à leurs pays d'origine va se pencher sur les réussites et étudier les différents aspects que revêtent de tels retours.

« Des discussions auront lieu également sur les façons de renforcer les actions du Comité intergouvernemental pour la promotion du retour des biens culturels à leurs pays d'origine ou de leur restitution en cas d'appropriation illégale », indique un communiqué de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) publié à Paris.

Les participants à la conférence, organisée sous les auspices de l'UNESCO et du gouvernement grec, vont étudier les cas de retours réussis ainsi que les raisons qui ont permis de tels succès, comme le retour de l'Obélisque d'Aksoum d'Italie vers l'Éthiopie, celui des Oiseaux de pierre du Grand Zimbabwe d'Allemagne vers le Zimbabwe, le retour de restes humains des tribus aborigènes Ngarrindieri en Australie du Sud, ou encore le projet de coopération `Utimut´ pour le retour d'objets culturels du Danemark vers le Groenland.

Demain, les participants se pencheront sur les aspects éthiques et juridiques, la médiation et diplomatie culturelle, les musées, sites et environnement culturel et enfin la coopération internationale et la recherche.

Le Comité intergouvernemental pour la promotion du retour des biens culturels à leurs pays d'origine, créé par l'UNESCO en 1978, est composé de 22 États membres élus. Strictement consultatif, il n'en offre pas moins un cadre pour la discussion et la négociation sur le retour ou la restitution des biens culturels, en créant des forums de discussions et en établissant des recommandations juridiquement non contraignantes.

Une autre réunion se tiendra également en novembre à Séoul, en République de Corée, où une session extraordinaire du Comité aura lieu pour marquer son 30e anniversaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.